Valentino Haute Couture

Tout se joue dans les détails

Pour son début en solo hier soir à la tête de Valentino couture, Pierpaolo Piccioli nous a fait rêver au plus haut.  Du rêve déjà de par le choix des inspirations autour de l’architecture de la Grèce antique dans toute sa splendeur, avec sur le podium des silhouettes dignes des plus belles déesses. Un travail sur toute la longueur

et le mouvement, avec une précision incroyable dans les détails, les ornements et les drapés. Un contraste sublime entre une palette de couleurs très douces autour de rose pale et d’ivoire, ponctuée par moments par des tonalités très  vitaminées au facteur « wow » – en particulier un rouge vermeil ou un fuchsia métallique qui en disent long.

La Haute Couture en soi, est déjà une part de rêve. Il ne s’agit pas ici de prêt-à-porter. Rien n’est normalisé en termes de gradation, tout est sur-mesure. Cela relève plutôt de l’ordre des contes de fées–un rituel intime au langage magique. Avec Piccoli à la tête, c’est absolument parfait. Par ailleurs, j’ai pu apercevoir en plus des robes incroyables quelques pantalons ultra désirables – à ne pas manquer.

Photos via Vogue.com

Laissez votre commentaire

Merci pour vos messages. Je les lis tous avec attention et ils me touchent beaucoup!! Je vous embrasse, xxN

  1. Sylvia dit :

    Love at first sight with the metallic pink dress!

[ajax_load_more]