Touriste … le temps d’un Weekend

Touriste ... le temps d'un Weekend  1
Touriste ... le temps d'un Weekend  2
Touriste ... le temps d'un Weekend  3
Touriste ... le temps d'un Weekend  4
Touriste ... le temps d'un Weekend  7
Touriste ... le temps d'un Weekend  5
Touriste ... le temps d'un Weekend  6
Touriste ... le temps d'un Weekend  8
Touriste ... le temps d'un Weekend  10
Touriste ... le temps d'un Weekend  11
Touriste ... le temps d'un Weekend  12
Touriste ... le temps d'un Weekend  13
Touriste ... le temps d'un Weekend  14
  • Touriste ... le temps d'un Weekend  1 Touriste ... le temps d'un Weekend  2 Touriste ... le temps d'un Weekend  3 Touriste ... le temps d'un Weekend  4 Touriste ... le temps d'un Weekend  7 Touriste ... le temps d'un Weekend  5
  • Touriste ... le temps d'un Weekend  6 Touriste ... le temps d'un Weekend  8 Touriste ... le temps d'un Weekend  10 Touriste ... le temps d'un Weekend  11 Touriste ... le temps d'un Weekend  12 Touriste ... le temps d'un Weekend  13
  • Touriste ... le temps d'un Weekend  14

L’édition spéciale : Londres

Lorsque je voyage en mode touriste, j’essaye de me fondre le plus possible dans le mode de vie des résidents. Aujourd’hui,  je vous livre donc les musts de mon itinéraire londonien: à voir, à expérimenter, à déguster. En particulier à déguster. Voici sans plus tarder quelques unes de mes adresses fétiches, qui devraient vous inspirer lors de votre prochain weekend à Londres. Et surtout, n’oubliez pas de vous perdre dans la ville, c’est le meilleur moyen de découvrir de nouveaux spots.

A commencer par un déjeuner chez Nopi– le restaurant du chef Yotam Ottolenghi d’inspiration Méditerrannéene. (Je vous conseille absolument l’aubergine et le yahourt aux amandes, n’oubliez pas de réserver). Poursuivez par une ballade dans Carnaby Street, en passant par le grand magasin Liberty. Puis…pour équilibrer le tout, intégrez une petit visite culturelle, par example à St. Paul’s Cathedral. Et si vous avez une petite faim ou que vous avez envie de dîner, rendez-vous à St. John Bread and Wine pour une tablée authentique. Un os a moëlle, pourquoi pas ?

Le jour d’après, vous pourriez visiter Tate Modern, et vous promener tout au long de la Tamise. Si vous marchez environ 10 minutes, vous regagnerez  Borough Market, l’un des marchés londoniens les plus prisés pour ses légumes, épices et truffes, parmi d’autres délices. Et pour le petit cliché touristique, vous pourriez monter sur le London Eye. A moins que…ce ne soit vraiment pas votre tasse de thé?

Dimanche matin, direction Columbia Road Flower Market pour admirer les plus belles fleurs. A savoir qu’il y a beaucoup de fréquentation aux heures de pointe et que le marché ouvre à partir de 8 heures du matin – je vous conseille de plannifier en fonction. Tout y est absolument magnifique. A partir de là, baladez-vous dans Brick Lane en direction de Old Spitalfields Market (mention spéciale pour le falafel chez Pilpel). Vous appercevrez un petit trou dans le mur juste en face, le Verde & Co., qui propose une délicieuse sélection de thés Mariage Freres et de petits gâteaux (l’intérieur est minuscule). Après l’heure du thé, ce sera ensuite…l’heure de dîner.

C’est certain qu’à Londres il y a une infinité d’options, quelque soient vos goûts. Si vous avez envie d’un bon restaurant italien, Il Baretto est très savoureux. (Note: les pâtes aux truffes). Si vous souhaitez au contraire de la très bonne cuisine française, je vous conseille La Petite Maison sans hésitation. Et quitte à expérimenter la merveilleuse cuisine péruvienne, rendez-vous chez Coya où les plats sont incroyables et l’ambiance le soir est extra.

Par Alexis Bendjouia

Laissez votre commentaire

Merci pour vos messages. Je les lis tous avec attention et ils me touchent beaucoup!! Je vous embrasse, xxN

  1. Sylvia dit :

    Amazing … would love to try Ottolenghi’s restaurant, really like his deli in Notting Hill!
    Xxx

[ajax_load_more]