3 week countdown: Thanksgiving

Don’t blame the pilgrims…

Qui a rendu Thanksgiving synonyme de coma gastronomique ? Parlons franchement, il n’y a que les américains pour faire des repas tellement copieux qu’on est obligé de commencer a manger vers 16 ou 17 heures, simplement pour avoir l’énergie post-digestion pour marcher jusqu’à son lit. Mais pourquoi ? Thanksgiving est sensé être un moment de reconnaissance (comme son nom l’indique) et un moment ou les familles américaines se regroupent et… se gavent.

 

Et si on faisait un Thanksgiving type hors d’œuvres ? Je pense qu’on serrais beaucoup plus reconnaissantes de ne pas manger une belle dinde farcie à je ne sais quoi recouverte de jus huileux. Je pense que le bouton de nos jeans, lui, nous en remercierait tout autant.

Détrompez vous, j’adore les patates douces et les repas avec une quantité illimitée de nourriture (et de reste, bien évidement!) mais je me sens déjà pleine rien qu’en pensant a cette table de la salle à manger qui dégorgera dans exactement trois semaines.

En gros, je vais commencer à me préparer mentalement pour cet exploit. Je vais définitivement me régaler de patates douces et me gavée de desserts. Mais j’aimerais aussi éviter d’avoir à doubler mes séances de gym. Probablement parce que je serrais en train de … ummm… déjeuner ou diner quelque part (oups?) Non mais plus sérieusement, et si cette année on remplaçait la dinde par des petits fours trouvés sur Pinterest (ok, peut-être au moins une petite dinde) et des pichiers de sangria… pourquoi pas un peu de guacamole frais, une salade de quinoa, des mini tartes à la citrouille, des tartines de chèvre chaud… Je pense que je viens d’inventer un concept énorme. Vous me suivez?

 

minis

C’est possible que je ne sois qu’une autre de ces folles pescaterrienne (végétarienne mangeant du poisson, sauf quand je vais à L’entrecôte à Paris, et la je mange de la viande plutôt deux fois qu’une…) J’aimerais juste rajoutée un peu de peps aux diners de Thanksgiving. Avec du guacamole. Tout est toujours meilleur avec du guacamole.

  Ecrit par Alexis Bendjouia

Laissez votre commentaire

Merci pour vos messages. Je les lis tous avec attention et ils me touchent beaucoup!! Je vous embrasse, xxN

  1. Golda dit :

    oba vou estar com você

[ajax_load_more]